You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Actualités

05 Avril 2018


Retrouvez sans plus attendre le discours de Vianney Mulliez, Président d'Immochan

 

Le 4 avril, nous avons eu le plaisir d'accueillir au Centquatre, Bjarke Ingels et les architectes lauréats pour un moment de débats et d'échanges sur leurs projets et leurs visions d'EuropaCity. Vianney Mulliez, Président d'Immochan, a ouvert l'événement.

 

Retrouvez ci-dessous le discours d'ouverture de Vianney Mulliez, Président d'Immochan.

 


 

 

Monsieur le Préfet,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Madame Ilham Moustachir, représentant la Mairie de Gonesse et l'Agglomération Roissy Pays de France.

Mesdames et Messieurs les architectes et vos équipes,

Mesdames, Messieurs,

Bonsoir, Je tiens tout d’abord à remercier chacun d’entre vous d’être ici présent ce soir dans un lieu qui, je le sais, inspire beaucoup les équipes d’EuropaCity pour construire cette destination pionnière des loisirs du Grand Paris de demain. Merci Monsieur Gonçalves de nous accueillir ici.

Merci à Damien Robert qui représente ici Thierry Lajoie et aux équipes de Grand Paris Aménagement, qui est comme vous le savez l’aménageur public du Triangle de Gonesse dans lequel s’inscrit EuropaCity.

Depuis l’origine, nous croyons au Grand Paris, à son ambition de rassembler ce qui était séparé, à sa volonté de renforcer la place de Paris dans la compétition des villes-monde. C’est parce que nous croyons au Grand Paris que nous avons décidé de réaliser le plus important investissement de notre histoire à la confluence du Val d’Oise et de la Seine-Saint-Denis. A l’heure où les élus et les habitants de ce territoire veulent se faire entendre, chacun mesure l’urgence à penser l’espace différemment, avec convictions et détermination. Nous avons fait le choix du développement de cette banlieue, et nous en sommes fiers. 

Merci donc aussi à Benoit Chang et aux équipes d’EuropaCity, pour leur énergie et leur capacité à mailler les expertises, les personnalités et les gens, pour créer un lieu unique au monde. Ce concours d’architecture qui nous rassemble aujourd’hui est une grande réussite. Il s’agit sans doute du plus important concours organisé par un opérateur privé. Bravo et merci pour cette belle réalisation.

 

Je ne vous parlerai pas longuement de la prouesse architecturale de chacun des projets qui ont concouru et du geste magnifique des lauréats, car Bjarke Ingels, Clément Blanchet, ou Valéria Sanchez par exemple -et pardonnez-moi de ne pouvoir tous vous citer- le feront avec talent et avec des interventions bien plus inspirantes que ce que je ne saurai le faire.

Mais je souhaite insister sur un point : celui de la volonté d’OSER qui transpire de chacun des projets et qui fait partie de l’ADN d’EuropaCity. Merci à chacune des équipes pour avoir su si bien comprendre l’esprit et la diversité des enjeux d’EuropaCity.

 

EuropaCity, ce sont 1000 projets en un. Il faut donc beaucoup d’intelligence collective pour être à la hauteur des enjeux qui sont devant nous. Cette intelligence collective est le fondement de la méthode de co-construction qui est la nôtre avec des expertises diverses : celle du territoire et de ses habitants naturellement, car ils donnent du sens à ce projet, celles des ingénieurs pour repousser les limites du possible et celle de la puissance publique qui permet de fixer le cadre de l’intérêt général.

Pour rappel, un débat public sur le projet a été organisé par la Commission nationale du Débat public avec plus de 2000 participants en 2016. Depuis, sous l’égide de garants nommés par cette commission, nous continuons le travail de dialogue avec les habitants. C’est plus d’une centaine de réunions et rencontres qui sont organisées chaque année pour co-construire le projet EuropaCity avec le territoire.

Le sens d’EuropaCity répond à une évolution que nous vivons tous. Celle de la révolution digitale, qui change notre monde, change nos modes de vie et les changent de manière continue. Nos nouveaux modes de vie sont marqués par l'accélération, par l’immédiateté : la volonté (et souvent la possibilité) d'avoir accès à tout.

Nous ne croyons pas qu’il faille opposer digital et monde physique, mais plutôt apporter une réponse à une question fondamentale : comment allons-nous continuer à faire société ensemble dans un monde où les liens se digitalisent ? 

C’est tout le sens d’EuropaCity. EuropaCity est un quartier de ville mais c’est surtout un lieu unique pour se détendre, se divertir, découvrir, profiter du temps, s’enrichir des autres en se connectant vraiment aux autres et à la nature. Un lieu attractif pour les familles, les jeunes et nos aînés. Un lieu pour tous. Un lieu pour tous, mais un lieu divers, un lieu pour chacun mais un lieu qui rassemble. Un lieu qui rapproche dans un monde qui trop souvent isole. La dimension du lieu est un élément structurant du projet, car il permet à la fois la diversité architecturale dont nous allons parler, mais également de répondre aux enjeux environnementaux en créant le quartier symbole de la transition écologique non seulement en France mais pour le monde de demain. Enfin, je rappelle aussi qu’il s’agit d’un investissement qui est le plus important jamais réalisé depuis plus de vingt ans en France. Cet investissement, entièrement privé, est aussi l’engagement d’une entreprise française que je représente ce soir, qui croit en la capacité de la France d’innover, d’oser, en sa faculté d’être visionnaire, à être fière de ses savoir-faire et de son énergie.

Mais cette aventure n’est pas que celle d’Immochan. Depuis plus d’un an maintenant nous avons à nos côtés le groupe Dalian Wanda, un des leaders mondiaux dans le domaine des loisirs et du sport. Cette alliance de savoir-faire entre Immochan et Wanda pour penser et construire le quartier des loisirs du Grand Paris est une grande fierté pour moi.

 

La France est devenue un grand pays en faisant rayonner dans le monde sa littérature, sa philosophie, son architecture, son économie, sa langue, sa culture. La France est devenue un grand pays avec une grande ambition et de grands projets. Nous sommes donc résolument dans cette lignée, car notre ambition est aussi grande que le projet que nous portons. Pour rayonner et porter cette ambition extrêmement forte, notre projet depuis son origine participe d’un projet global porté par l’Etat de construire à la fois la porte d’entrée internationale de la France et participer d’un dynamisme plus que jamais indispensable à l’avenir de ce territoire. Nous souscrivons à ces 2 missions essentielles du Grand Paris.

 

Je voulais vous dire ici, j’espère que vous l’avez perçu au travers de ces quelques mots, notre détermination à réaliser ce projet dans ce territoire du Nord Est Francilien. Nous réussirons en intégrant toutes les parties prenantes, les habitants, les élus, architectes, les urbanistes, les ingénieurs, les représentants de l’Etat, et bien sûr chacun d’entre vous.

 

Je vous souhaite une excellente soirée.