Bienvenue sur la FAQ d’EuropaCity

Vous pourrez y consulter nos réponses à vos questions. N’hésitez pas à utiliser notre moteur de recherche.

Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez, utilisez le moteur de recherche de la FAQ ou contactez-nous.

Contact : contact@europacity.com

Vous vous demandez

1 – Qu’est-ce qu’EuropaCity ?

Publié le 26/02/2019

EuropaCity est la future destination de loisirs et de tourisme située au nord-est de Paris entre les aéroports de Roissy-Charles de Gaulle et de Paris-Le Bourget. EuropaCity est aujourd’hui le plus important projet privé de France, initié par Ceetrus (filiale immobilière d’Auchan Holding) et développé conjointement avec Wanda Group (acteur majeur du loisir dans le monde) au sein de l’opération publique d’aménagement du Triangle de Gonesse portée par l’Etat au travers de l’établissement public « Grand Paris Aménagement ». Le projet EuropaCity est né d’une volonté et d’une vision.

  • D’une volonté de la puissance publique, à la faveur du Grand Paris, d’enfin aménager un nouveau quartier à la jonction de l’est du Val d’Oise et de la Seine Saint Denis au bénéfice des habitants du territoire en désenclavant le territoire avec l’arrivée de la Ligne 17 du Grand Paris Express ;
  • D’une vision d’entrepreneur, acteur historique de la distribution de notre pays, confronté à la révolution digitale et son impact sur son métier historique pour créer celui qu’il entend exercer dans les cinquante prochaines années.

2 – Est-ce que le projet est construit avec les habitants ?

Publié le 07/03/2019

Le projet EuropaCity fait l’objet d’une concertation d’une grande ampleur en associant les parties prenantes à l’élaboration du projet. C’est une démarche indispensable pour que le projet soit conforme à l’ambition qui est d’en faire une destination unique. C’est également un facteur important de la co-construction du projet avec les futurs visiteurs. Il est primordial que les habitants du territoire s’approprient le projet et en soient fiers. De nombreuses initiatives sont menées et se poursuivront jusqu’à l’ouverture du projet Démarche initiée depuis 2010, les parties prenantes (élus, acteurs du territoire, experts internationaux, partenaires…, etc.) sont associées pour co-construire ensemble EuropaCity. Cette démarche s’est traduite par la création de différentes instances de gouvernance (Comité EuropaCity, Comité Technique Culture), mais également au travers de rencontres participatives sur les différentes dimensions et thématiques du projet (sociétales, architecturales, etc.), avec notamment 8 rendez-vous en 2015. Le débat public qui s’est tenu du 15 mars au 13 juillet 2016 s’inscrit pleinement dans la démarche de concertation menée depuis le lancement du projet, en associant les acteurs du territoire et les habitants à l’élaboration du projet : .

  • Plus de 2000 participants via 5 réunions publiques, 3 conférences-débats, 9 ateliers thématiques, 1 débat en ligne, 1 visite terrain sur site et un bus dédié à la concertation qui s’est arrêté dans 10 villes du 95 et 93 etc..
  • 40 cahiers d’acteurs, 47 contributions , 9 délibérations, vœux et avis de collectivités, 296 questions sur le site Internet, 156 avis sur le forum de discussion.
Permettant l’expression du plus grand nombre, le débat public a permis de faire émerger de nouvelles idées. Tirant les enseignements de cette concertation, des évolutions ont été apportées au projet EuropaCity, en prenant en compte les avis et propositions issus des échanges, avec :
  • Une évolution de la conception architecturale du projet
  • La mise en œuvre d’une structure dédiée aux habitants en matière d’emploi et de formation (EuropaCity Compétences
  • Un engagement pour la poursuite du dialogue auprès de l’ensemble des acteurs du territoire, par une démarche innovante et ambitieuse d’information et de participation du public.
Depuis 2017, une nouvelle étape a été amorcée, dont l’enjeu est de recueillir les contributions et les idées de tous. Cette démarche de concertation se déroule sous le regard exigeant des deux garants nommés par la Commission nationale du débat public.
  • Des réunions publiques pour dialoguer
  • Des rendez-vous dans vos lieux de vie (marchés, gares, maisons de quartiers, lycées)
  • Des ateliers participatifs pour approfondir les thématiques
  • Un site Internet participatif www.construisons-europacity.com
  • Des permanences d’information pour vous informer, recueillir vos avis et vos idées (plus de 150 personnes rencontrées en 2018)
  • L’ouverture du comité d’information et de suivi aux habitants
  • Des visites d’études pour découvrir ensemble (à Nantes, Lyon et Paris)
  • Des reportages de terrain et des portraits d’experts
  • Mais aussi des modalités innovantes pour co-construire avec et pour les habitants : Idéathon sur l’emploi et la formation

3 – Les habitants sont-ils favorables au projet ?

Publié le 26/02/2019

D’après le baromètre de décembre 2018, 81% des habitants se déclarent favorables au projet. Chaque année, EuropaCity fait appel au cabinet de sondage Odoxa afin de réaliser une étude auprès des habitants du territoire, des franciliens et des français. Ils estiment qu’EuropaCity leur apportera de nombreux bénéfices notamment en termes d’emplois (89%), d’implantations de commerces (83%) et aussi de loisirs (78%). Les Franciliens, et plus largement les Français de toutes les régions, pensent qu’EuropaCity sera bénéfique, non seulement pour les villes et départements concernés, mais aussi pour l’ensemble de l’Île-de-France. Ils considèrent que le projet leur profitera (59%), profitera à leurs proches (69%) et surtout aux générations futures (84%).

4 – EuropaCity est-il un projet vertueux ?

Publié le 07/03/2019

Conscients des enjeux sociaux et environnementaux, EuropaCity a fait le choix d’une politique de développement durable ambitieuse et proactive, afin d’optimiser les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux du projet. L’échelle du projet, la diversité de ses programmes, ainsi que l’opportunité qui consiste à concevoir un projet de cette taille, rendent possible la mise en place de solutions techniques ambitieuses et innovantes, pour la gestion des ressources, de l’énergie, de l’eau et des déchets, qui contribueront à la construction et au développement d’un écosystème vertueux à l’échelle du territoire.

Les énergies renouvelables seront largement utilisées avec un parc photovoltaïque de 14 hectares de panneaux, une chaufferie biomasse et des dispositifs de stockage électrique. Le site sera équipé de Smart Grid pour synchroniser les besoins et les ressources en énergies. L’objectif vise à atteindre zéro gaspillage en énergie. EuropaCity aura les moyens de développer un mix énergétique unique avec un approvisionnement en énergies 100% renouvelables et sera un démonstrateur mondial de la Smart City à la française. En outre, la taille et la diversité de l’offre proposée par EuropaCity lui permettront d’adopter une démarche innovante en créant un écosystème conçu pour gérer simultanément l’eau, l’énergie et les déchets au sein d’un quartier à l’échelle du piéton, auquel visiteurs et salariés accéderont majoritairement par les transports en commun et des modes de transport doux, selon les études menées à ce jour. La sobriété énergétique a été intégrée dès la conception architecturale, en vue de réduire les besoins en chauffage, climatisation, éclairage.

5 – Est-ce que le projet EuropaCity va créer des emplois ?

Publié le 07/03/2019

EuropaCity est créateur d’emplois pour le territoire métropolitain et en particulier pour le nord-est francilien. Le porteur du projet s’engage à créer, en partenariat avec les acteurs de l’emploi public et privé, un dispositif d’orientation, de formation et d’insertion dédié aux habitants de la Seine-Saint-Denis, du Val d’Oise et de la Seine et Marne, ou 75% des emplois leur seront dédiés.

  • En phase de construction : création d’emplois directs estimée à 3 000 dans 40 métiers différents
  • En phase d’exploitation : création d’environ 10 000 emplois dans 80 métiers différents
La ZAC permettra de créer 50 000 emplois. Outre EuropaCity, la ZAC du Triangle de Gonesse a été retenue pour l’appel à projet « Inventons la métropole » porté par la Métropole du grand Paris. Le projet Triango s’implantera sur 13 hectares au Nord-Est de la gare.

6 – Pourquoi le projet se trouve sur le Triangle de Gonesse ?

Publié le 07/03/2019

EuropaCity est situé dans le Val d’Oise au sein de la Zone d’Aménagement Concertée (ZAC) du Triangle de Gonesse. L’aménagement de cet espace est programmé depuis plus de 20 ans par la puissance publique, notamment dans les Schémas Directeurs de la Région Île-de-France (SDRIF) successifs. Le projet d’aménagement du Triangle de Gonesse retenu par l’Etat, la Région Île-de-France, et les collectivités locales,– est le fruit d’un équilibre : la puissance publique a fait le choix de dédier la partie sud du Triangle de Gonesse au développement économique pour créer des emplois proches de zones fortement peuplées. Le consensus a été de préserver 8 000 ha de terres agricoles dans le Grand Roissy pour en développer 270 ha dans le Triangle de Gonesse, afin de créer 50 000 emplois au bénéfice des habitants du territoire. Pour EuropaCity, le fait de s’inscrire dans un territoire à proximité immédiate de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et de Paris, connecté à un réseau routier majeur (A1, A3, Francilienne) a été déterminant. La Seine-Saint-Denis et le Val d’Oise sont les deux départements les plus jeunes de France métropolitaine avec une créativité culturelle, sociale et économique qui sont des atouts pour créer une telle destination.

7 – Le projet EuropaCity favorise-t-il l’artificialisation de terres agricoles ?

Publié le 07/03/2019

La première cause d’étalement urbain est due au logement. Contrairement aux idées reçues, entre 2006 et 2012, l’Ile de France a consommé 4 fois moins d’espaces que la moyenne française (560 ha/an d’espaces soit +0,2%/an), c’est 2 fois moins que sur la période 1994 à 2012 (1200 ha/an).

La puissance publique a voulu structurer la ZAC du Triangle de Gonesse qui permettra demain de préserver dans le temps 400 ha de terres agricoles d’un seul tenant, fonctionnelles pour les agriculteurs, tout en accueillant un nouveau quartier de 299 ha sur sa partie sud avec :

  • 128 ha de quartier d’affaires ;
  • 80 ha pour EuropaCity ;
  • 70 ha d’espaces paysagers (dont 10 ha au sein d’EuropaCity) ;
  • 23 ha de lisières agricoles ;
  • 8ha de voiries ;

8 – EuropaCity est-il un centre commercial ?

Publié le 07/03/2019

EuropaCity est un pôle de loisirs et de culture. Au cœur du projet qui a connu de nouvelles avancées, le shopping devient une expérience complémentaire en affinité avec les thématiques des activités culturelles, sportives et attractives proposées, non une motivation prioritaire. Le shopping à EuropaCity en 2027 s’émancipera des formats connus sous la poussée des mutations technologiques et des nouveaux besoins de la population.

EuropaCity regroupera :

  • un grand parc urbain ;
  • un grand parc à thème ;
  • une ferme urbaine ;
  • un parc aquatique ;
  • une grande halle d’exposition ;
  • 6 autres équipements culturels (salles de spectacle, centre culturel pour enfants, centre culturel dédié au 7ème art, théâtre contemporain, lieu des cultures numériques) ;
  • 2 000 chambres d’hôtel ;
  • une halle gastronomique.